Panoramique sous marine


Photographie sous-marine couvrant plus de 360°

Underwater Panoptic +360° – Story

Michel Dusariez & Raphael Demaret

Après avoir, entre autre, dans les années 80, revisité et diffusé mondialement l’invention du français Arthur BATUT (1888) dans le domaine de la photographie aérienne, il s’est penché sur tous les aspects de la photographie sur plus de 360°, y compris la photo en relief 3D sur 360°, invention pour laquelle il reçoit en 1995, le Prix de Boelpaepe de l’Académie Royale de Belgique – Classe des Sciences.

Il rencontre au cours d’un voyage au Japon, Hideaki SATO qui ne lui fait aucun mystère de ses travaux, pour ensuite rencontrer le Danois Lars LARSEN qui met au point un procédé à la fois inédit et génial par sa simplicité, le LARSCAN, permettant à Michel DUSARIEZ d’aborder avec un solide bagage le challenge qu’il s’est lui-même fixé.

Il s’agit ici de la photographie sous-marine couvrant plus de 360°.

Cette nouvelle technique qui à notre connaissance a été maintes fois approchée sans jamais toutefois aboutir semble être ici une première mondiale.

La possession d’un brevet ** de plongeur lui ouvre les portes du monde sous-marin.

Un prototype sommaire, travaillant sur film 35 mm, intégré dans une boite à macaroni en plexiglas, voit le jour en 1995, le principe est fiable et fonctionne correctement, mais les matériaux engagés et le format choisi pour cet essai du principe technique, ne permettent pas d’atteindre un standard exploitable.

Récemment Michel DUSARIEZ rencontre Raphaël DEMARET, photographe de presse, plongeur et photographe sous-marin.

Le projet refait surface – sans jeux de mots – et de nouveaux développements viennent de voir le jour, grâce à cette nouvelle collaboration.

De gros investissements tant en matériel qu’en recherche ont été consentis, tandis qu’un tout nouveau prototype fiable est construit, il travaille sur du film argentique au format 220, couleur ou noir/blanc.

Les premiers essais en piscine, terminés, rencontrent les espérances tant par le fonctionnement de l’ensemble que par la qualité des images.

Le boîtier de profil cylindrique, construit en inox permet une rotation extrêmement fluide et est conçu pour permettre des prises de vues jusqu’à une profondeur de 100 mètres.

Le moteur d’entraînement fonctionne sur 12 volts et autorise 3 vitesses de rotation différentes.

Une carte électronique intégrée permet un fonctionnement aisé et programmable.

Aucune production en série n’est actuellement envisagée.

Michel Dusariez
Opticien optométriste
Unlimited Fields Research Panoptic Imaging asbl
Kite Aerial Photography Worldwide Association Foundation
14, Avenue du Capitaine Piret
B-1150 Bruxelles – Belgium

Raphael Demaret
Photographe de presse
Photographe sous-marin
raphaeldemaret@hotmail.com
http://www.raphaeldemaret.com/

 

Remerciements

Merci à tous ceux qui nous ont encouragé soit par leur expérience, soit par la mise à notre disposition de leur technologie. Il faut citer ici Gilbert Hieff, Gildas Le Lostec, P. Van den Bossche et tous nos amis du Club de Plongée des Argonautes à Bruxelles, qui nous ont observés pratiquer nos expériences sans jamais nous déranger. Nous avons apprécié leur discrétionUnderwater Panoptic +360°

Michel Dusariez & Raphael Demaret